· 

Le potimarron

Le potimarron

Pour l'histoire:

 

Cousin de la citrouille et du potiron, le potimarron est une courge de la famille des cucurbitacés. Il a été créé au Japon d’où son surnom de "potiron doux d’Hokkaido" qui fait référence à l’île où il a été découvert. Introduit tardivement en France, il fit son apparition dans  la ferme expérimentale de Sainte-Marthe en Sologne. On le renomma, potimarron, qui est une combinaison des mots français Potiron et marron (en référence à son doux goût sucré proche de celui de la châtaigne). 

 

Et quand est ce qu’on peut en manger?  

Il s’agit d’un légume que l’on récolte de Septembre à Novembre mais que l’on trouve sur nos étals jusqu’en Mars (MIAM!)

 


 

Et ses vertus on en parle?   

 

Véritable légume magique, il n’aurait sûrement pas lâché Cendrillon à minuit si elle l’avait préféré à la citrouille!

Trêve de plaisanterie, le potimarron est une fabuleuse source de sucre naturel et de fibre et on le remercie donc de nous faciliter la digestion.  

Il est aussi riche en acides aminés et en sels minéraux (Phosphore, Calcium, Magnésium,… et je ne vous dis pas tout). Grâce à lui on peut dire au revoir aux maladies osseuses car il maintient nos os et par conséquent aussi nos dents (Le dentier c’est dépassé, bonjour tonus et vitalité!)

 

J’ai bien sûr gardé le meilleur pour la fin, le potimarron est exceptionnellement riche en Vitamines!!! (Et oui messieurs dames ce soir pour vous, nous allons réciter notre alphabet) Car Monsieur est une source de vitamines A, B, C, D et en plein dans le mille: De vitamines E! Encore une fois, bonjour vitalité! Et en plus, il détient même le record du légume ayant la plus forte teneur en Vitamine A: deux fois plus que la carotte. Il sera donc utile pour notre vue mais surtout pour notre peau. Riche en caroténoïde c’est un excellent anti oxydant qui préservera des maladies liées au vieillissement cellulaire et des maladies cardiovasculaires. De par ce rôle il fera un très bon aliment en prévention des cancers et pour renforcer votre système immunitaire.

 

Et on le cuisine comment?                                                                                                   

Au four, coupé en quartiers et cuit à l’eau, en soupe, en purée, en gratin et j’en passe! Pas besoin de retirer la peau car une fois cuite elle devient tendre et délicieuse. Sachez que sa concentration en sucre et en vitamines augmente avec le temps. 

Pour qui?

Le potimarron on l'utilise: 

-Pour renforcer nos os et nos dents

-Contre le vieillissement cellulaire (peau, vue,…)

-Pour réguler notre pression artérielle

-Contre les infarctus et les cancers 

-Contre les infections

-Contre les excès de graisses

-Pour retrouver notre vitalité

On le déconseille: 

-En cas d'énurésie

-En cas de diarhée


 

Les lasagnes aux potimarrons:

Il s’agit d’une recette pour le week-end quand on a du temps et un peu envie de se faire plaisir parce que là niveau équilibre… Il faudra repasser!  Mais bon, c’est la première recette de cette page et  j’avais envie de vous faire plaisir. Vous pouvez toujours l’agrémenter d’une petite salade verte! (Je l’aime bien cette salade, elle me donne bonne conscience). J’essayerai par la suite de vous proposer des recettes gourmandes et équilibrées.

Ingrédients:

 

 

250 gr de pâtes à lasagnes
200 gr de roquefort
1 boule de mozzarella 
1 pincée de noix de muscade
1 pincée de poivre
De l’huile d’olive

Pour la sauce: 

 

700 gr de potimarron
2 échalotes
1 gousse d’ail
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
400 gr de tomates pelées
Du cumin
Du sel
Du poivre
Du thym (attention aux foies fragiles)
Des herbes de provence

Préparation

  1. Couper le potimarron sans l’éplucher (si il est bio).
    Le mettre à cuire dans une poêle à feu vif avec les herbes de provence pendant 5 à 10 min.
    Pendant ce temps, éplucher et émincer l’ail et les échalotes et les rajouter par la suite (à feu vif) dans la poêle pendant 3 minutes.                A feu doux, rajouter les tomates pelées, le cumin, assaisonner, couvrir, et laisser mijoter.

  2. A côté, découper le roquefort et la mozzarella, puis ajouter la noix de muscade et assaisonner.
  3. Faites chauffer le four à 200° (Attention pour la chaleur du four et les temps de cuisson nous avons un four très peu efficace donc cela peu varier chez vous). 

  4. Monter les lasagnes (Et Uuuuu cheval… lasagnes!!):
    -Mettre dans le fond du plat une petite couche de sauce (sans potimarron)
    -Recouvrir de pâte à lasagnes
    -Un peu d’huile d’olive au dessus
    -La sauce (avec potimarron)
    -Le fromage
    -Recouvrir de lasagnes et recommencer le processus une fois
    -Pour la dernière couche mettre par dessus les pâtes à lasagnes mettre le restant de roquefort et de mozzarella. 

  5. Il ne reste plus qu’à laisser cuire pendant 30 à 45 minutes.
  6. Accompagner ce plat d’une salade verte et mâcher, mâcher, mâcher (ça lancera votre système digestif et régulera votre système hormonal. Les bienfaits de la  mastication feront peut être partie d’une publication s'il y a des intéressés)

Écrire commentaire

Commentaires: 0